Métro 2034, les premiers chapitres en pdf

metro 2034 pdf

Après la publication sur ce blog du premier chapitre en cinq parties en janvier, de nouveaux chapitres de Métro 2034 de Dmitry Glukhovsky sont désormais disponibles en téléchargement en pdf sur le blog des éditions L’Atalante à partir de cet article. Vous trouverez le roman dans toutes les bonnes librairies à compter du 19 mai. En attendant, bonne lecture.

  • Acheté le 19 (et grrr la Fnac de Marseille qui ne l’a mis en rayon que le 20, je suis allée ailleurs…) et dévoré!

    Quel plaisir de retrouver cet univers et de le découvrir plus avant dans cette aventure menée tambour battant et toujours accompagnée d’une réflexion et d’une vision sur l’humanité très intéressante…. (même si je n’adhère pas à tout).

    Hunter réserve effectivement son lot de surprises…effectivement.

    Homère est un personnage très attachant et intéressant à suivre, j’ai aussi beaucoup aimé Sacha (même si tout le côté extra-sensoriel de façon global et pas qu’avec elle me tienne toujours un peu à distance).

    Bravo et merci pour la traduction. J’ai hâte de retrouver cet univers (à quand une exploration de la cité d’Émeraude…entre autre).

    Quant à moi je pars faire une « retraite » Métro 2011 à Moscou cet été, sur les traces souterraines et pas que des personnages des deux romans…

    Bref, un grand roman encore en tous les cas, et une traduction qui lui rend justice. Merci.

  • Pour info au cas où…

    Une superbe expo s’annonce à partir du 7 juin au musée des Arts et métiers de Paris :Métro… Ticket pour une expo – du 7 juin 2011 au 1er janvier 2012
    http://www.arts-et-metiers.net/musee.php?P=89&id=43&lang=fra&flash=f

    Le hasard fait que je suis sur place les 7 et 8 juin, j’irais.

    Sinon, je relis 2034, j’ai tellement happée par l’histoire et l’envie d’en connaitre son dénouement que j’ai lu très vite j’ai envie de revenir sur les personnages, et ai tout repris. J’aime beaucoup Homère, et je voulais revenir sur Leonid…

    • Merci pour l’information. J’irai y faire un tour à cette exposition dès que mes pas me mèneront à Paris… cet été sans doute.
      En ce qui concerne 2034, oui, c’est un livre auquel on revient, pour le rythme, l’histoire et les personnages. J’y suis resté six mois durant et je ne m’en suis jamais lassé. Bonne seconde lecture.

  • Laisser un commentaire