Un univers tentaculaire… et magique

Dans les projets qui émaillent mon année 2011, il y en a un qui va présenter un défi intéressant. Lors des dernières Utopiales, j’ai eu l’occasion de discuter avec Gess d’un projet sur lequel il travaille qui s’intitule Les contes de la Pieuvre. De quoi s’agit-il ? D’un ensemble de récits graphiques dont le premier s’appelle La malédiction de Gustave Babel et qui est publié gratuitement en ligne sur le site 8Comix.

C’est à que vous commencez à vous poser la question de ce que je peux bien faire dans ce projet d’autant que c’est Gess qui écrit le scénario et réalise les dessins ainsi que la mise en couleurs. Eh bien, je le traduis. Une nouvelle montée de perplexité derrière votre écran : « Mais qu’est-ce qu’il nous raconte ? Il écrit en français, Gess…  » Oui, je vous rassure. Ce dont je m’occupe, c’est de traduire le projet dans la langue de Tolstoï.

Et comme vous n’allez pas le lire en russe, sauf les quelques lecteurs russophones de ce blog, je vous recommande de le découvrir en français ici. Pour information, la publication en ligne (en français) sera bimensuelle à raison de six planches à chaque mise à jour. Vous pouvez d’ores et déjà lire le début de l’histoire (à moins que ce ne soit la fin) de Gustave Babel, l’homme qui a le don des langues.

Merci infiniment à Gess pour l’image qu’il a réalisée pour cet article.

  • Rectification : ce n’est finalement pas moi qui serai en charge de la traduction, mais une traductrice que je connais très bien. J’en suis absolument ravi parce que Gess y gagne au change.

  • Laisser un commentaire